Another

Titre original : Another
Année de production : 2012
Studio : P.A. WORKS
Genres : Drame, Horreur
Auteur : Ayatsuji Yukito
Volumes, Type & Durée : 12 épisodes de 25 minutes

Synopsis : Sakakibara Kôichi est un jeune garçon de Tôkyô récemment transféré dans un collège de province. Il est en fait né dans ce village dont sa famille est originaire. Mais il a été hospitalisé avant sa rentrée, et lorsqu'il arrive en classe en retard par rapport aux autres, il remarque une atmosphère oppressante et inquiétante… D'autre part, il a rencontré à l'hôpital une élève du même établissement appelée Misaki Mei; elle a l'œil gauche bandé et le met en garde de façon très énigmatique. Kôichi, interpelé par l'attitude étrange de ses camarades, et attiré par l'aura mystérieuse de la jeune fille, va se laisser emporter par sa curiosité…

Avis personnel : Another fait pour moi clairement partie des meilleurs animes de ce début d'année. Je pourrais même dire que c'est mon coup de coeur, c'est du moins celui qui m'a fait la meilleure impression et qui ne m'a pas déçue une seule fois. Cet anime faisait partie de ceux que j'attendais avec impatience et ceci pour deux raisons : La première est le scénario que j'ai immédiatement trouvé très intéressant et intriguant et la seconde est le studio d'animation qui le produisait, c'est-à-dire P.A. WORKS. Je suis vraiment une fan du travail de ce studio et j'avais hâte de voir ce qu'ils allaient nous offrir avec un scénario aussi alléchant qu'Another et le résultat était totalement à la hauteur de mes attentes.
 
Peu de temps avant la diffusion de l'anime, j'ai lu les 9 premiers chapitres du manga qui m'ont fait découvrir les bases de l'histoire. J'ai immédiatement accroché mais le tout n'était pas facile à suivre sans doute à cause de la traduction un peu hasardeuse de la team qui se chargeait de ce projet. De ce fait, en visionnant les premiers épisode de l'anime je savais déjà ce qui allait se passer et j'ai donc pu constater que l'adaptation était très réussie. Je trouve ce genre d'histoire encore plus prenante en anime notamment grâce à la musique qui nous immerge totalement dans l'univers plutôt sombre d'Another. Ayant lu les premiers chapitres, j'ai pu remarquer que l'adaptation animée respectait parfaitement le manga et je pense que c'était également le cas pour les épisodes suivants, j'étais d'ailleurs ravie de découvrir la suite de l'histoire en anime.
 
Le scénario d'Another est donc très mystérieux et prenant. Au départ on s'interroge sur le personnage de Misaki, est-ellle réelle? Est-ce un esprit? Pourquoi seul Sakakibara semble la voir? On se pose énormément de questions auxquelles on aura finalement assez vite des réponses. Toutefois ça ne s'arrête pas là, le véritable mystère se met gentiment en place, de nouveaux éléments apparaissent, en gros il n'y a pas un seul épisode qui ne nous tient pas en haleine. Rapidement, il y aura de plus en plus de morts qui seront très bien mises en scène, ces morts sont d'ailleurs relativement gores, on aime ou on n'aime pas. Personnellement j'aime bien du moment que c'est bien géré et qu'on ne tombe pas dans du gore pour du gore ce qui n'est pas du tout le cas d'Another. Le fait que les morts soient gores les rend d'autant plus surprenantes et on constate que personne n'est à l'abri et du coup on se demande qui sera le prochain. Évidemment, Sakakibara et ses camarades vont partir à la recherche d'un moyen de stopper cette malédiction et, encore une fois, on découvrira pleins de nouveaux éléments très intéressants.
 
En fait, plus j'avançais dans les épisodes et plus j'étais fan de cet anime qui m'a surprise à de nombreuses reprises. Le final est également très réussi, ça finit un peu en bain de sang mais là encore le tout est parfaitement géré et on ne tombe pas dans le massacre pour du massacre. On arrive facilement à comprendre les réactions des différents élèves. Le mystère principal trouvera sa réponse dans le dernier épisode avec un bon rebondissement. On pourra aussi constater qu'on n'est loin d'un gentil Happy End complétement cliché ce qui est une très bonne chose car la fin est un élément important dans la réussite d'un anime et j'aurais trouvé dommage qu'elle ne soit pas à la hauteur du reste.
 
Concernant les personnages, ils sont franchement très sympa. On ne retrouve pas les caractères types habituels ce qui est une bonne chose. On arrive également facilement à s'attacher à eux même si pour certains on ne connaît que très peu de choses. Personnellement, aucune mort de m'a laissée indifférente et ceci même pour les personnages dont on ne savait presque rien. J'ai d'ailleurs une préférence pour Misaki que je trouve très intéressante, j'ai beaucoup aimé son caractère et son côté mystérieux, je me suis rapidement attachée à elle et j'avais envie d'en savoir plus à son sujet. J'ai aussi bien aimé Akazawa, elle est un peu le leader de la classe et son personnage est plutôt sympa. Concernant Sakakibara, il peut paraître relativement classique comme héros mais il n'est de loin pas niais, il a des réactions assez réalistes et on s'identifie facilement à lui car on découvre les différents éléments de l'histoire en même temps que lui et on se pose les mêmes questions.
 
Pour parler rapidement de l'animation, c'est évidemment très réussi, visuellement c'est vraiment magnifique. Au niveau de la musique je l'ai également beaucoup appréciée. Que ce soit l'Opening ou l'Ending mais aussi l'OST qui est particulièrement importante dans ce genre d'histoire et qui a été très bien choisie. Comme déjà dis plus haut, elle nous permet de nous plonger totalement dans l'univers et rend le tout encore plus prenant.
 
En conclusion, Another est un excellent anime que j'ai adoré du début à la fin! La réalisation est très réussie, le scénario est prenant, les personnages intéressants, l'intrigue mystérieuse et bien gérée pour moi c'est une réussite. C'est un anime que j'attendais et qui a totalement satisfait mes attentes, je vous le recommande donc vivement!

Trailer

 

Opening 

Ending 

 

Téléchargement : Vous trouverez les épisodes d'Another sur la page Dailymotion de Dybex.