Amagi Brilliant Park

Titre original : Amagi Brilliant Park
Année de production : 2014
Studio : Kyoto Animation
Genres : Fantastique & Mythe, Comédie, Amour & Amitié
Auteur : Gatoh Shoji
Type & Durée : 13 épisodes de 25 minutes

Synopsis : Habitué à être populaire auprès des filles, Kanie Seiya n'est pas étonné de se faire accoster par Isuzu, une nouvelle élève tout fraîchement transférée. Il l'est toutefois beaucoup plus lorsque celle-ci sort un fusil en lui demandant de l’emmener au Parc d'attraction Amagi Brilliant Park. Sous la menace, celui-ci se voit contraint d'accepter et découvre le jour du rendez-vous que le parc n'est plus que l'ombre de lui même. Seiya s'aperçoit en effet que toutes les attractions sont obsolètes et commence rapidement à s'agacer jusqu'au moment où la propriétaire du parc lui propose de devenir le manager afin d'éviter l'imminente fermeture de ce dernier.

Avis personnel : Look at the Sky it’s Magic Hour! Amagi Brilliant Park, une excellente surprise de la saison d’automne 2014. KyoAni oblige, j’avais hâte de le découvrir et je n’ai pas été déçue! C’est typiquement le genre d’anime sans prise de tête qui vous fera passer un bon moment, on se prend rapidement au jeu en s’attachant aux personnages et en s’embarquant dans leurs délires.

Le scénario d’AmaBuri est léger et très coloré, dès le premier épisode on découvre le fameux parc en même temps que Kanie et on peut dire que c’est peu glorieux. Nous avons déjà droit à beaucoup de situations amusantes qui nous plongent directement dans l’univers de cet anime. Les différents protagonistes sont tous plus déjantés les uns que les autres et ceci pour notre plus grand bonheur! Toutefois, le fond de l’histoire n’est pas mauvais du tout, le parc a son charme et on a envie qu’il s’en sorte et gagne sa popularité, c’est pourquoi on souhaite que les efforts de Kanie et des autres ne soient pas vain et ce petit fil rouge sera toujours bien présent jusqu’à la fin. Evidemment rien ne se fait dans la facilité et nos héros sont confrontés à beaucoup de situations abracadabrantes ce qui nous vaut 13 épisodes de délires non-stop.

L’humour est donc le pilier principal de cette série, tout est léger et parfois tiré par les cheveux mais ça ne choque pas, au contraire ça colle bien à l’univers et franchement ce type d’anime est toujours le bienvenu, rien de tel pour se détendre et reposer sa petite tête après une journée de travail. Il est clair que les personnages y sont pour beaucoup dans la réussite de cet anime à commencer par les mascottes dont le caractère contraste totalement avec leur aspect visuel ce qui est excellent! Mention spéciale à Moffle qui aura interpellé tous les fans de FullMetal Panic car il est le sosie de Bonta-kun, notons aussi les -fumo à chaque fin de phrase XD Ayant adoré FMP j’ai trouvé cet aspect juste génial! Sinon tous les autres personnages ont leur charme également et nous feront rire à un moment ou à un autre.

Visuellement c’est bien entendu une réussite, comme on peut s’y attendre avec KyoAni et j’ai eu petit coup de coeur pour l’Opening qui colle merveilleusement bien à l’univers de cette série.

Pour toutes ces raisons, je ne saurais que vous recommander AmaBuri, surtout si vous êtes amateurs d’anime de ce genre. Je vous assure que vous passerez de bons moments et que vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer avec toute cette joyeuse bande.

Trailer

Opening